Aller au contenu principal
1goglinmailprinttw
Investment Management France
Investment Management France
open/close menu
call
  • +33 1 55 65 20 01
  • Nous contacter
souscrire
Prendre rendez-vous
Nous écrire
Nous téléphoner
Xclose block
Xclose block
 

Préparer sa retraite avec les SCPI

Le 27 juin 2017

Pour de nombreux Français, la préparation de la retraite est un sujet de préoccupation majeur. D’autant que, en raison de l’évolution démographique de notre pays, notre système de retraite par répartition connaît actuellement des difficultés. Pour conserver un niveau de vie confortable, il est donc conseillé de faire appel à des solutions permettant de percevoir des revenus complémentaires au cours de cette période critique. Les SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier) répondent très bien à cette problématique.

 

Les SCPI : un secteur dynamique

Les SCPI font l’objet d’un engouement certain de la part des épargnants et des investisseurs. En effet, en 2016, ces sociétés ont ainsi collecté près de 5,56 milliards d’euros, soit 30 % de plus qu’en 2015. Un record confirmé au 1er trimestre 2017 avec une collecte nette de 2,3 milliards d'euros ! Étant précisé que ce mouvement est porté principalement par les SCPI de bureaux, qui représentent à elles seules près de 3 milliards d’euros de collecte.

 

 >>> Tout comprendre sur les SCPI

 

De l’immobilier sans contrainte

Pour se constituer un complément de revenus pour la retraite, les épargnants ont souvent tendance à se tourner vers des investissements comme l’immobilier locatif. Toutefois, acquérir un bien immobilier pour le mettre en location peut être parfois pesant à gérer. Cela oblige notamment le propriétaire à sélectionner les locataires, à effectuer les réparations qui s’imposent, à faire face aux impayés de loyers, etc. En faisant appel aux SCPI, l’investisseur se libère de ces contraintes et des risques inhérents à la gestion locative puisque la société de gestion se charge d’effectuer toutes ces tâches pour lui moyennant des frais de gestion. En outre, l’avantage des SCPI est de rendre accessible à tous les épargnants un investissement dans différentes catégories de biens immobiliers (commerces, bureaux, entrepôts…). Des investissements qui ne seraient pas abordables individuellement compte tenu des sommes importantes devant être mobilisées.

 

>>> Comment choisir une SCPI ?

 

Financer ses parts de SCPI

Le jeune retraité qui envisage d’acquérir des parts de SCPI pour percevoir des revenus complémentaires pourra bien évidemment financer l’opération au comptant grâce à des capitaux issus par exemple de la vente d’un bien immobilier, d’un héritage ou encore d’un contrat de capitalisation. Et celui voulant anticiper son départ à la retraite pourra faire appel à l’emprunt. De cette manière, les intérêts des emprunts viendront en déduction des revenus fonciers distribués. Le client pourra ainsi minorer son assiette fiscale à déclarer. Il percevra un complément de revenus qui s’ajoutera à sa pension de retraite.

 

>>> Découvrir toutes les SCPI de BNP Paribas Reim France

 

 

Bien sélectionner ses SCPI

Bien que les SCPI possèdent de nombreux atouts, il faut savoir que le capital investi par l’épargnant n’est pas garanti. En effet, la valeur des parts de SCPI suit l’évolution des marchés immobiliers. Les revenus locatifs, quant à eux, peuvent également diminuer en raison notamment d’une forte vacance locative ou de conditions de relocation défavorables. C’est pour toutes ces raisons qu’il convient d’envisager un investissement sur le long terme (10 ans minimum) et de sélectionner des SCPI dont le patrimoine est diversifié. Une diversification par typologie (immeubles de bureaux, résidentiels, commerces…) avec de nombreux locataire et par zone géographique (Paris, région parisienne, province) contribuant à mutualiser le risque locatif pour l’investisseur.

 

lire aussi

open search modal
Trier par thème
Xclose block