Aller au contenu principal
1goglinmailprinttw
Investment Management France
Investment Management France
open/close menu
call
  • Nous contacter
souscrire
Prendre rendez-vous
Nous écrire
Nous téléphoner
Xclose block
Xclose block
 

FAQ OPCI

Quels sont les risques à prendre en compte avant d’investir dans un OPCI ?

Les risques propres à chaque OPCI notamment en fonction de leur stratégie sont décrits dans le prospectus. On peut néanmoins lister les risques généraux suivants :

 

  • Le risque de perte en capital : l'OPCI n’offre aucune garantie ou protection en capital. L’investisseur est averti que la performance de l’OPCI peut ne pas être conforme à ses objectifs, et que son capital investi (souscription moins les frais) peut ne pas lui être restitué intégralement. Et ce, même s’il conserve ses actions pendant toute la durée de placement recommandée.
  • Le risque de liquidité : l’OPCI est exposée à un risque de liquidité, du fait de la faible liquidité du marché immobilier. La vente d’immeuble nécessite un délai important qui peut être allongé en période de tension sur ce marché.
  • Les risques liés au marché immobilier : l’investissement réalisé par l’OPCI dans l’immobilier est soumis directement ou indirectement aux risques inhérents à la détention et à la gestion d’actifs immobiliers. Dans ce cadre, la performance et l’évolution du capital investi sont exposées au risque lié à l’évolution de cette classe d’actifs. De nombreux facteurs (liés de manière générale à l’économie ou plus particulièrement au marché immobilier) peuvent avoir un impact négatif sur la valeur des actifs ou des participations détenus par l’OPCI.
  • Le risque de contrepartie : l’OPCI est exposé à un risque de contrepartie : sur le marché immobilier, et sur les marchés d’instruments financiers à terme et dans le cas où une contrepartie avec laquelle un contrat a été conclu ne tiendrait pas ses engagements.
  • Le risque de crédit : la baisse de la qualité de crédit d’un émetteur peut entraîner une baisse de la valeur des titres émis par l’émetteur.
  • Le risque lié au recours à l’endettement : l’OPCI peut avoir recours à l’endettement, dans le cadre du financement de ses acquisitions et autres travaux. Dans ces conditions, les fluctuations du marché immobilier peuvent réduire de manière importante la capacité de remboursement de la dette, et les fluctuations du marché du crédit peuvent réduire les sources de financement et augmenter de façon sensible le coût de ce financement.
  • Le risque de taux : l’OPCI peut être investi partiellement dans des instruments de taux. Ces derniers présentent un risque de dépréciation suite à une évolution des taux d’intérêt.  
  • Le risque lié à la détention d’actions : l’OPCI peut être investi partiellement dans des actions de sociétés foncières. Les marchés actions peuvent présenter des variations significatives de cours.
  • Le risque lié à l’utilisation de produits dérivés : l'OPCI peut avoir recours à des produits dérivés, afin de se couvrir contre une exposition défavorable des marchés. Il peut exister un risque de couverture imparfaite ne permettant ainsi pas de protéger l’OPCI complètement contre une baisse de la valeur de l’actif couvert.

 

 

  • OPCI
  • Risques
  • Investissement